Jacques Borie, Porte parole de Europe - Liberté et candidat à l'élection présidentielle de 2012
  Emploi
 

Dialogue social, Aide à l’emploi, chômage, Formation professionnelle, équité salariale.

Dans notre société, le simple fait de posséder donne droit à un revenu (intérêt d'un prêt, loyers immobiliers, dividendes d'actions,...) Le travail est la seule source de valeur.

Le revenu d'un capital ne peut qu'être le résultat du prélèvement sur le travail : le travailleur se trouve dépossédé d'une partie de la valeur qu'il produit pour celui qui ne s'est donné la peine que de posséder. Cela s'appelle l'exploitation du travail humain. Ca touche négativement plus de 30 millions de salariés et positivement une dizaine de millions d'épargnants et propriétaires.

Chiffres INSEE 2008 (avant la crise) :

2 700 000 actifs ou retraités gagnet moins de 60% du SMIC soit moins de 640 euros nets

2 500 000 entre 640 et 1073 euros nets

Avec leurs familles, cela représente 20% de travailleurs pauvres en France.

Voici nos propositions pour réduire ces inégalités sociales :

Une nouvelle législation avec une loi sur l’équité salariale

Le code du travail sera simplifié et plus flexible. Les contrats de travail, hors CDI seront majorés d’au moins 20%. Nous proposons une augmentation générale du smic de 10% en contrepartie de baisse de charges salariales ainsi qu'un smic majoré (en plus des primes de précarité) pour les CDD et intérim de 10% et de 20% pour les contrats à temps partiels afin d'inciter les entreprises à embaucher à plein temps et en CDI.

Une commission paritaire dépendant de l’inspection du travail établira l’amplitude des salaires par branches et par effectifs

Nous donnerons plus de pouvoir à l’inspection du travail et augmenterons leurs effectifs afin de leur donner les moyens d’évincer les abus et les exploitations de toute nature.

Limitation des licenciements

Nous instaurerons une taxe sélective sur l’emploi applicable aux entreprises bénéficiaires qui licencient

Revaloriser les métiers manuels

Promouvoir les emplois liés à l’environnement.

Rétablissement des emplois jeunes

Vers un total respect de la Loi de la part du gouvernement et des entreprises

Nous régulariserons les agents de l’Etat en regard du Code du Travail et des conventions collectives.

Plus d’indemnités sans contrepartie

Les indemnités chômage et autres aides seront versées contre un service minimum pour le bien de la collectivité

Transformer le RMI en revenu minimum d’activité, dont la perception sera soumise à une activité sociale, associative ou humanitaire

Assistance et soutien aux personnes en difficulté

Des services spécialisés seront créés pour les personnes atteintes d’handicap ou de maladie.

Les organismes de sauvetages en mer doivent être pris en charge par l'état.

 
  Aujourd'hui sont déjà 21931 visiteurs (50621 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=